Martin Hemery

Aujourd’hui, on vous présente Martin Hemery. Lui qui rêvait de navigation a finalement fait accoster sa barque à l’association Les Compagnons du Végétal à Angoulême, où il espère exercer longtemps un job qui le passionne. Un poil taquin, il souhaiterait que l’Annuaire des Pépites Vertes puisse « éviter à des jeunes de faire une école de commerce pour rien ». 🤭

Retour sur les bancs du lycée, tu passes le bac… C’était quoi ton plan à ce moment-là ?

Être capitaine de bateau !

Peux-tu nous raconter ton parcours d’études ? Etais-tu concerné par la transition pendant ta formation ?

J’ai d’abord intégré une école d’ingénieur en construction navale au Havre puis vécu une grande désillusion du secteur. J’ai choisi à ce moment-là de basculer vers une école d’ingénieur agronome, UniLaSalle Rouen.

A l’époque, j’étais sensible mais très peu engagé ; nous avions lancé tout de même avec des amis une association “S’cool Bus” qui emmène les enfants à l’école en bus à pédales. Cette asso est devenue une entreprise depuis.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire un travail engagé pour la transition ? Quel a été le déclic dans ton parcours ?

La rencontre du monde associatif et de son mode de gouvernance. C’est d’ailleurs grâce à mon réseau dans le monde associatif et un volontariat en service civique que j’ai trouvé mon job !

On veut comprendre ce que tu fais ! Peux-tu nous décrire ta journée type de pépite ?

Le matin : animation dans une école pour sensibiliser les plus jeunes aux enjeux environnementaux (orientation agro-écologie).

En début d’après-midi : rendez-vous en mairie pour co-construire un plan d’action territorial pour tendre vers la résilience alimentaire.

En fin d’aprem’ : conception, entretien ou animation d’un jardin en libre service.

Là je décris ma journée la plus funky, car sinon on doit évidemment aussi répondre à des appels à projets, remplir des dossiers de subventions, faire de la compta, de la com’ interne et externe, et rendre des comptes. Les coulisses des actions peuvent être assez prenantes !

Quels sont les éléments de ton parcours qui s’avèrent les plus utiles dans ton job actuel ?

Mon stage en mairie de Rouen pour l’implantation de vergers urbains sur la métropole. Et l’expérience chez S’cool Bus.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton travail ? Au contraire, qu’est-ce que tu aimes moins, ou qui est plus difficile ?

J’aime la pluralité des actions et des modes d’action pour tendre vers notre territoire idéal, les rencontres avec les agriculteurs et autres acteurs. Ce que j’aime moins, ce sont les coulisses de ces actions.

Petit coup d’œil à la boule de cristal : où te vois-tu dans quelques années, au niveau boulot ?

Au même endroit j’espère !

Retour vers le futur ! Tu reviens te murmurer à l’oreille au lycée, qu’est-ce que tu te dis ?

Renseigne-toi VRAIMENT sur ce que chaque métier implique . Et lis un peu plus, feignant !

Des conseils de lectures / écoutes / outils qui t’ont guidé vers ce premier job ?

Le réseau Maraîchage Sol Vivant et la chaîne Youtube Ver de Terre Production.

Envie de poser d’autres questions à Martin sur son parcours ? Ecrivez-lui ici !
Vous êtes une pépite et vous souhaitez remplir le formulaire ? RDV ici !